Cette page a pour vocation à vous aider à l'élaboration de vos premières absinthes.


Extrait d'un article concernant la Maison Cusenier, écrit par Turgan en 1881 :

Monsieur Cusenier montre qu'il y a un art, un savoir faire, pour hydrater son Absinthe, il le prouve au journaliste Turgan qui acquiesce.
Lorsque l'on débute avec l'Absinthe, comme pour la cigarette, il y a une phase d'apprentissage, plus ou moins heureuse.

Avant de continuer, je tiens à rappeler que l'Absinthe doit être consommée avec modération, de façon responsable.
Vous êtes en présence d'un produit fort en alcool et très facile à boire lorsqu'il est bien préparé.
Je recommande une découverte occasionnelle, entre amis, en aucun cas une consommation régulière.
Gardez à l'esprit que l'Absinthe a été un des fléaux du monde ouvrier du 19èm siècle.


On vous a offert un flacon d'Absinthe de la Distillerie "Muse de France" de Vichy ?
Sachez que la distillerie produit ses Absinthes uniquement en s'appuyant sur des recherches historiques, d'après des livres ou des manuscrits d'avant 1915.
La plupart des Absinthes "Muse de France" sont proches de la limite Européenne de Thuyone, soit 35mg/kg, ce qui permet de refaire réellement les Absinthes light de la fin du 19èm siècle.
À savoir que les grandes distilleries travaillant à l'export limitent leur taux de thuyone à moins de 10mg/kg pour répondre aux normes Américaines.




La distillerie produit 3 qualités :

- L'Absinthe Zola est faite à partir d'essences de plantes et de colorants alimentaires. Elle est représentative des Absinthes bon marché du 19èm siècle, qui ont abreuvé et empoisonné la classe ouvrière, mais aussi les monde des artistes désargenté et les hommes de troupe.
Elle n'a à mes yeux, peu d'intérêt gastronomique, et est peu intéressante à fabriquer.
Mais je remarque que quelques vrais amateurs de pastis y trouvent leur compte.
Vous pouvez la traiter comme un Pastis, voir, abomination suprême, la bruler !

- L'Absinthe Napoléon III, à l'opposé de l'Absinthe Zola, est faite par macération de plantes, puis distillation au bain marie, puis coloration par une nouvelle macération de plantes, pour finir par être vieillie sous bois dans un foudre de 1000 litres en chêne de l'Allier. Elle est sans doute la plus délicate à préparer, il faut soigner sa préparation afin d'en faire ressortir toutes les susceptibilités.

- L'Absinthe Coq Vert, Verte de Vichy...etc... sont des Absinthes bien faites (Macération et Distillation), mais sans vieillissement sous bois.
Je ne peux pas dire qu'elles soient moins bonnes que l'Absinthe Napoleon III, C'est comme comparer un vin vieilli sous bois à un vin élevé en cuve, c'est affaire de goût.
A mon avis, une Absinthe tel que la Coq Vert sera d'une approche plus franche, plus facile, moins subtile.... peut être d'un premier accès plus aisé.

Nota 1 : Conservez votre Absinthe à l'abris de la lumière. Au froid, au chaud, entamé, n'a pas d 'incidence sur la qualité du produit.
Mais le soleil tuerait rapidement votre Absinthe : Elle perdrait sa teinte, prendrait un "goût lumière" qui rappel l'eau de javel !

Nota 2 : L'Absinthe est un produit à préparer.
Chacun doit la préparer à son goût, tout en respectant la façon de bien faire.
Votre première Absinthe va être la recherche de "votre recette".
Et c'est sans doute là que se situe le succès sans précédent de l'Absinthe.
Les Français cherchaient et trouvaient leur façon de consommer.
Tout un vocabulaire de préparations nous laisse imaginer ces recettes :
- La Purée : Absinthe forte, sans sucre, avec peu d'eau
- La Môminette : Absinthe légère pour les mômes (les femmes), bien étendues d'eau et largement sucrées.
- Le Tremblement de terre : Absinthe d'artiste en recherche d'inspiration... Absinthe + Cognac + Laudanum
Afin de reproduire aisément "votre recette", je vous conseille de vous munir d'un verre sur lequel vous retrouverez facilement vos dosages.

ACCESSOIRES À PRÉVOIR :
- Un verre permettant de reproduire aisement vos dosages.
- Du sucre blanc en morceau.
- Une cuillère à Absinthe, ou à défaut une fourchette, une passoire à thé...
- De l'eau vraiment glacée, proche du 0°C. Une carafe saturée de glaçons peut faire l'affaire.




ÉTAPE #1
Mettre une dose d'Absinthe dans votre verre.
Si vous avez une flasque de 10 ou 20cl, le gobelet vissé sur la tête de flasque est un doseur idéal de 2cl.
Si vous avez une bouteille, versez une dose équivalente pour faire un pastis.




ÉTAPE #2
Je conseille de faire votre première Absinthe sans sucre. Vous rajouterez le sucre par la suite, afin de goûter "sans" et "avec sucre", toujours dans l'idée de rechercher votre "recette idéale".
Prenez l'eau glacée et versez tout doucement, en fin filet.
Si vous allez assez doucement, vous verrez l'Absinthe se troubler par le fond (l'eau étant plus dense que l'alcool) avec une pellicule d'Absinthe qui surnage.
Cette pellicule va s'amenuiser jusqu'à disparaître.
Lorsque la pellicule d'alcool surnageant a disparue, vous pouvez commencer à goûter.... Ajoutez de l'eau et goûtez jusqu'à ce que le degré alcoolique vous convienne.
Habituellement, on tourne autour de 4 à 6 volumes d'eau pour un volume d'Absinthe.
PUIS, TRÈS IMPORTANT, LAISSEZ REPOSER QUELQUES MINUTES LE TOUT, LAISSEZ LES AROMES SE DEVELOPPER.




ÉTAPE #3
Goûtez sans sucre,
puis ajoutez 1/4 ou 1/3 de sucre blanc en morceau.
Touillez.
Regoûtez.
Vous en déduirez si vous préférez votre Absinthe sucrée ou non.
À noter, que vous pouvez apprécier l'Absinthe Coq Vert non sucrée et l'Absinthe Napoléon III sucrée. (C'est mon cas !).
Mais, surtout, que dans un groupe de personnes, chacun soit libre de sa recette. La façon de faire est importante et doit être commune, mais pas votre recette. (sucre, volumes...).




ÉTAPE #4
La deuxième Absinthe devra valider "votre recette", vous devrez faire en sorte d'arriver au résultat recherché sans tâtonner.
Si vous souhaitez sucrer :
- Mettez l'Absinthe dans le verre.
- Posez le sucre sur un réceptacle ajouré au dessus du verre (Cuillère à Absinthe, fourchette, passoire à thé...)
- Versez l'eau glacée tout doucement sur le sucre, par petits à-coups, afin de lui laisser le temps de se dissoudre..
- Laissez votre Absinthe se chambrer quelques minutes.
- Consommez avec modération.

Si le produit vous satisfait, vous pourrez par la suite investir dans du matériel plus adapté, tel que de fidèles reproductions d'ustensiles du 19èm siècle, spécifiquement consacrés au service de l'Absinthe.
Le verre ci dessous délimite une dose de 2cl à l'étranglement de la bulle.